Commercial immobilier au Sénégal : la pépite de l’ombre ?

Commercial immobilier au Sénégal : la pépite de l’ombre ?

25/01/2021 Non Par Ahmet LO

Les entreprises évoluant dans la location et la vente de propriétés immobilières et foncières sont soutenues par une force de vente spécialisée agissant quotidiennement au front. Il s’agit du commercial immobilier dont l’importance du métier est peu expliquée et pourtant c’est un professionnel disposant de compétences particulières lui permettant de concilier les objectifs de la structure pour laquelle il/elle travaille avec ceux de l’acheteur ou du locataire. Zoom sur cette profession incontournable dans l’habitat.

SON RÔLE

Au Sénégal, les intitulés de cette profession de conseil / vente sont multiples : conseiller, attaché, agent commercial, gestionnaire clientèle, gestionnaire de portefeuille, gestionnaire de la relation client, ect…

Le commercial immobilier est un professionnel de l’immobilier en charge de faciliter et de mener une location immobilière ou une transaction immobilière à son terme. Grâce à ses compétences techniques, commerciales et juridiques, il offre ses conseils aussi bien à l’acquéreur qu’au locataire potentiel.

Il a pour mission de proposer des solutions et des produits adaptés au profil et au budget de son client en fonction des attentes de celui-ci.

Pour mettre à contribution ces compétences au service de la structure immobilière, le commercial se charge d’abord de la prospection de nouveaux acheteurs ou locataires susceptibles d’être intéressés par son portefeuille de biens immobiliers.

Il organise ensuite les visites du bien; répond aux questions des clients potentiels et se doit de réussir à convaincre en présentant les atouts du bien.

En complément aux canaux de communication utilisés par sa structure immobilière, le commercial dispose de plusieurs outils digitaux (réseaux sociaux, Google Ads..) lui permettant d’élargir son périmètre et son public.

LES QUALITES INDISPENSABLES

  1. Posséder tous les savoirs nécessaires dans la profession (immobiliers, juridiques, techniques),
  2. Négociateur et un vendeur confirmé maîtrisant les techniques de vente
  3. Avoir le sens du contact et de l’écoute, être diplomate, organisé et avoir l’esprit d’initiative,
  4. Un connaisseur du marché immobilier au Sénégal.
  5. Être capable de travailler en toute autonomie.
  6. Elargir constamment son portefeuille relationnel

SALAIRES MOYENS

Dans le secteur de la location et de la transaction immobilière, les niveaux de rémunération du commercial sont relativement similaires d’une entreprise à une autre. Toutefois, le niveau de séniorité et l’expertise avérée permet d’atteindre un niveau de salaire net entre 400k-600k CFA.

Salaires moyens en CFA. Echantillon de 30 commerciaux avec un niveau Bac+3 à Dakar
Source : AML SERVICES

La rémunération proposée est généralement composée d’un fixe et d’un variable à l’appréciation de l’employeur.

Concernant les apporteurs d’affaires, les taux moyens sur le marché varient entre 2,5% et 5% pour la vente de programmes immobiliers sur l’axe Dakar – Rufisque – Diamniadio.

les defis

Vendre ou louer un bien n’ont jamais été exercices faciles en ce sens que l’effort doit être constant et répétitif malgré les promesses des clients qui, un jour semblent sûres, mais qui se terminent en queue de poisson le jour suivant. Au vu de la pression continue de produire du résultat dans un temps limité (généralement de 1 à 3 mois), il est plus qu’important d’entretenir une bonne hygiène de vie et de faire périodiquement un “check-up” ou un bilan de santé afin de maintenir sa fraicheur.

Dans un secteur où la concurrence des projets immobiliers est assez vive, le commercial se doit d’élargir au mieux son champ de prospection et développer davantage ses qualités de vendeur pour tirer son épingle du jeu.

DES PROFESSIONNELS A CELEBRER

Au regard des challenges que cela comporte, il eût été intéressant que les corporations qui regorgent de ces profils, fassent davantage la promotion de cette profession, en décernant des prix en fonction :

  • du segment : location ou vente
  • du chiffre d’affaires réalisé
  • de la zone géographique
  • de son impact dans l’activité immobilière de l’employeur

Ces promotions seraient un bon moyen pour les étudiants des écoles de formation aux métiers de l’immobilier, de s’en inspirer et de s’intéresser davantage à cette profession incontournable dans la vie immobilière du pays.